30.10.2021

Conférence : La pandémie du Covid-19 et les jeunes

Une conférence intitulée « La pandémie du Covid19 et les jeunes » a été avec la présence des participant.es des différents programmes de jeunesse de la FES en Tunisie.

La conférence a commencé par une présentation des programmes de jeunesse notamment Youth for Change (Y4C), Génération A’Venir (GAV) et l’Ecole Politique ainsi que l’annonce du lancement du programme Tunisian Democracy Lab (TDL). Un nouveau programme destiné aux alumni des différents programmes qui met l’accent sur l’importance du digital dans l’influence et la mobilisation politique.

La conférence a en outre été une occasion pour présenter l’étude nationale « Comportement des jeunes tunisiens en période de crise : entre solidarité et résilience face à la pandémie de Covid-19 » élaborée dans le cadre du programme Génération A'venir par Selim Kharrat. L’étude, présentée par Saida Machat, s’est focalisée sur l’impact de la pandémie sur les jeunes, leur rapport avec les autorités et les acteurs de la société civile dans un contexte de crise ainsi que les leçons appris de la capacité des jeunes à se mobiliser.

Dans une sphère plus large, une étude régionale a été élaborée par Joerg Gertel et David Kreuer portant le titre « L’impact de la pandémie sur les jeunes : une enquête auprès de "Jeunes leaders" au Moyen-Orient et en Afrique du Nord ». Cette étude a ciblé les jeunes hommes et femmes de la région MENA qui font ou faisaient partie du programme « Young Leaders » de la FES. Elle a mis en évidence les perceptions d’une jeunesse instruite et engagée par rapport à leur vie, celles de leurs familles ainsi que l’impact sur l’environnement aussi bien que sur leur santé mentale.

La conférence a été suivie par des ateliers sur des thématiques d’actualité dont les recommandations collectées visent à convertir les idées en plan d’action et de les intégrer dans les programmes et projets de la FES.

 

Les ateliers portaient sur l’utilisation des technologies et des réseaux sociaux dans l’implication des jeunes dans la vie publique, l’appui institutionnel des mouvements sociaux « spontanés » des jeunes au niveau local ainsi que l'environnement et le changement climatique par rapport à l'application du code des collectivités locales.

 

Vers le haut