Féminisme politique

Il n’y a pas de justice sociale sans justice de genre et il n’y a pas de justice de genre sans réformes socio-politiques et économiques. Comment les féministes dans la région MENA peuvent-elles conduire ces réformes, ou à tout le moins, comment les perspectives féministes peuvent-elles être mieux intégrées dans celles-ci ?

Alors que les effets des mégatendances mondiales comme la numérisation, le changement climatique et la montée des idéologies de droite se manifestent lentement, mais régulièrement, dans la vie quotidienne des femmes, les féministes du monde entier élèvent la voix pour plaider en faveur de transitions justes et pour résister à la marginalisation et à l’oppression. Dans la région MENA, les femmes sont en première ligne des manifestations et leurs voix se sont révélées cruciales pendant le « printemps arabe », même face à la violence et aux agressions sexuelles. Pourtant, quand on regarde les discours publics dominants sur la façon de faire face à ces mégatendances et de minimiser les risques d’exploitation et d’injustice associés aux situations actuelles et aux changements prévisibles, on oublie souvent la voix des femmes et les perspectives féministes.

Ceci est perpétué par les lois sur le statut personnel dans la région qui rendent les femmes soumises à la tutelle masculine et entravent ainsi l’évolution de leur rôle traditionnel de genre qui est enraciné avec des concepts d’obéissance et de marginalisation. Après des décennies de plaidoyer féministe dans la région, la résistance à changer ce rôle traditionnel est toujours évidente dans la sous-représentation continue et l’exclusion des femmes dans les sphères politique et économique.

Par ailleurs, en raison de la prédominance des programmes néolibéraux d’ajustement structurel au cours des dernières décennies, il y a eu une transition des mouvements féministes dans les pays du sud de larges mouvements politiques à des travaux axés sur des projets et cadrés par des ONG. En outre, des écarts évidents entre le discours féministe universitaire et le travail des militants sur le terrain se sont manifestés. En conséquence, la nature politique du féminisme est passée de révolutionnaire à docile et les alliances entre les acteurs féministes sont souvent soumises à des dates d’expiration qui coïncident avec la fin des projets à numéro unique. Néanmoins, les défenseurs des droits des femmes dans la région ont été et continuent d’être actifs dans la recherche de l’élimination des lois et des pratiques sociales discriminatoires et de l’amélioration de la représentation des femmes dans les domaines personnel, politique et économique.

Dans le cadre du projet Political Feminism dans la région MENA, la FES vise à aborder ces questions en (1) facilitant le développement de stratégies innovantes et d’alternatives féministes pour les défis socio-politiques et économiques dans la région et l’introduction de ces stratégies dans le discours public; (2) en créant un espace pour les féministes de toute la région pour partager leurs expériences avec d’autres féministes et des acteurs progressistes; (3) et en favorisant des alliances à long terme qui relieront le féminisme politique à des mouvements de justice sociale plus larges.

Thèmes de travail

Critique féministe des systèmes économiques

Critique féministe des systèmes économiques

Les économistes féministes du monde entier ne cessent de souligner le manque de considération des conséquences sociales dans les politiques économiques. suivant

Visions féministes de l’avenir du travail

Visions féministes de l’avenir du travail

Dans quelle mesure la soi-disant quatrième révolution industrielle changera-t-elle notre façon de vivre et de travailler ? suivant

Re-politiser le mouvement féministe arabe

Re-politiser le mouvement féministe arabe

Comment pouvons-nous, en tant que féministes arabes, rétablir notre position révolutionnaire et hautement politique contre les structures patriarcales ? suivant

Le personnel est politique : le droit de la famille dans la région MENA

Le personnel est politique : le droit de la famille dans la région MENA

Dans la région MENA, les femmes sont constamment confrontées à des obstacles structurels qui les empêchent de devenir des membres égaux au sein de leurs familles et de leurs sociétés, ainsi que des citoyennes égales aux... suivant


Vidéos

Activités

Aucune actualité disponible.

Presse

Aucune actualité disponible.

Katia Schnellecke

Directrice de projet

+961 1 338 986
+961 1 202 491
katia.schnellecke(at)fes-lebanon.org

Farah Daibes

Coordinatrice du programme

farah.daibes(at)fes-lebanon.org


Publications

Vers le haut