30.08.2021

Climat Pour La Justice !

Les aspects sociaux de la transformation à venir doivent jouer un rôle central. Nous ne pouvons tout simplement pas nous permettre de continuer à détourner le regard.

Vagues de chaleur, sécheresse, inondations soudaines - La région MENA est déjà touchée de manière disproportionnée par l'impact du changement climatique. Avec l’augmentation attendue des températures, de plus en plus de régions deviendront inhabitables.

Les inégalités dans la région sont déjà alarmantes, et ce changement climatique intensifie ces divergences bien existantes. Le réchauffement climatique touche particulièrement les personnes les plus vulnérables de la société, leur laissant peu ou pas de chance d'avoir un avenir viable.

L’unique solution à envisager devrait être une transformation socio-écologique qui s'attaque à la fois au changement climatique et à l'injustice sociale persistante. A l’avenir Les aspects sociaux de la transformation doivent jouer un rôle central, nous ne pouvons tout simplement pas nous permettre de continuer à détourner le regard sur ces différences.

En tant qu'organisation internationale visant à renforcer la démocratie, la participation sociale économique, l'égalité sociale et de genre, la Friedrich-Ebert-Stiftung (FES) s'engage à faire le lien entre la justice sociale et les politiques sur le changement climatique et l'énergie, que ce soit au niveau national, régional ou international. Avec notre projet sur le « Climat et l’Energie » régional basé en Jordanie ; et nos bureaux nationaux dans la région MENA, nous travaillons sur le renforcement de capacité de la société civile, nous facilitons le contact avec les représentants des gouvernements, nous soutenons la recherche et nous fournissons des recommandations pratiques, ceci, dans le but de promouvoir et de réaliser une transition socialement juste et une justice climatique dans la région MENA.

Les systèmes économiques des pays de la région MENA, qu'il s'agisse du Maroc, de l'Égypte ou de l'Irak, ne sont ni socialement ni écologiquement durables. Après la signature de l’Accord de Paris ces pays se sont engagés à une décarbonisation progressive. Leur potentiel en matière d'énergie renouvelable, bien qu'encore largement inexploité, semble infini et pourrait être facilement mis en œuvre, avec des investissements appropriés et de la volonté.

La FES soutient ces pays dans l’élaboration et le développement de stratégies pour la transformation de leurs systèmes économiques avec l’aide des syndicats et des organisations de la société civile afin de favoriser une transition socialement juste. Cette transition vers les énergies renouvelables peut, et devrait avoir des effets socio-économiques positifs en créant de nouveaux emplois intègres. La FES offre une plateforme à travers laquelle les résultats et les recommandations scientifiques sont présentés aux gouvernements.

Notre projet « Climat Pour La Justice » vise à faire comprendre que le changement climatique est au cœur de la justice sociale. Notre objectif de neutralité climatique et de léguer une planète vivable avec une riche biodiversité à nos enfants et petits-enfants, peut être atteint avec des actions intrépides et à la participation active de chacun. Le temps s’écoule rapidement, agissons ensemble maintenant !

Would you like to contribute to this blog?

Share your ideas with our team!

omar.sufan(at)fes.de

Vers le haut